Logo_SelvaViva_standard

Environnement

La forêt tropicale humide

Excursions
Nos guides Kichwas sont les mieux placés pour connaître la forêt et ses habitants. Ils ne frappent pas au hasard avec leur machette, ne touchent pas aux nids pour montrer les œufs aux visiteurs et veillent à ce que les bois pétrifiés, ou les plantes protégées comme les orchidées ne soient pas emportés.

Votre contribution en tant que visiteur
Du fait que vous visitez cette partie de la forêt et la communauté indienne, votre apport ne se limite pas seulement à un revenu plus que bienvenu, qui reste dans l’économie locale, mais vous contribuez à la prise de conscience de la communauté et confirmez qu’il vaut la peine de protéger leur habitat. Le racisme contre les communautés indienne est encore marqué et ces signes sont importants.
En tant que touriste, vous venez de loin vous intéresser à cette population et leur mode de vie ancestral. Vous appréciez justement que la langue Kichwa soit encore parlée, que les plantes médicinales soient encore utilisées et que les croyances soient toute différente et cela fait du bien aux Kichwas.

Qu’en est-il des insectes et la malaria ?
Jusqu’à ce jour, il n’y a pas de Malaria dans la région du Alto Rio Napo dans laquelle se situe Liana lodge. Par conséquent, une prophylaxie n’est PAS nécessaire. Cela varie localement. Par exemple à Coca (100 km plus bas) la malaria est présente. Sur la côte nord (Atacames) également. Par contre, si vous ne voyagez que dans les montagnes et chez nous, avec un éventuel voyage aux Galapagos, vous pouvez donc renoncer à la prophylaxie !
Cela ne veut pas dire qu’il n’y ait pas d’insectes qui puissent piquer ! Ce sont en majorité des petites mouches (arenillas) qui piquent et, contrairement à ce que pensent les visiteurs, c’est le jour qu’il faut se protéger et non la nuit. Au coucher du soleil, vous pouvez sortir vos tenues courtes mais la journée, nous recommandons de porter des habits longs et des chaussettes si vous ne mettez pas de protection contre les insectes.

La forêt est-elle dangereuse ?
Une métropole représente de loin plus de danger que notre forêt environnante. En outre, vous n’êtes pas seul et abandonné, le premier hôpital missionnaire est à seulement une heure de Liana Lodge.

Vaccins
Impfungen sind für die Einreise in Ecuador nicht obligatorisch.
Pour un voyage unique en Equateur, aucun vaccin n’est obligatoire.
Nous recommandons la fièvre jaune et le tétanos. Pour des informations plus détaillée, adressez-vous à votre médecin ou un institut de médecine tropicale.

Peut-on y emmener des enfants ?
Bien-sûr ! Justement, bon nombre d’européens vivant à Quito viennent régulièrement à la lodge avec leurs enfants durant les vacances. Le centre d’accueil de la faune indigène avec des singes en liberté constitue une attraction toujours appréciée par les enfants. Bien qu’il ne soit pas possible de faire de longues randonnées en forêt, les familles trouveront leur plaisir a faire un radeau et descendre le fleuve, se baigner tirer à la sarbacane, pêcher…

Climat
Le climat est tropical.
Les températures varient entre 20 et 30°C. Taux d’humidité entre 60 et 90 % RH